Principes

La kinésiologie

Méthode naturelle, non médicale, la kinésiologie est un puissant outil de libération : de façon précise et rapide, elle aide à identifier nos stress émotionnels, structurels (càd au niveau du corps), ou biochimiques, récents ou passés, Elle permet alors de nous en libérer, afin d'être à nouveau "aux commandes", en contact avec nos ressources intérieures.

1. La kinésiologie aborde la personne dans sa globalité : corps, mental, émotions, énergies.

2. Elle se base sur le postulat que tout est enregistré dans notre corps. Par conséquent, comme l'énonce le Dr. John Thie*, nous sommes chacun notre principal "soignant".

3. Elle s'appuie, entre autre, sur les méridiens d'énergie de la médecine chinoise. Les méridiens distribuent "l'énergie vitale" à tout le corps. Si l'énergie est bloquée, des déséquilibres, voire des maladies apparaissent.

4. Il est nécessaire de remonter à l'origine du stress pour l'éradiquer. Il est donc fréquent en séance de contacter une période de vie antérieure (conception, naissance, enfance…), voire la lignée familiale.

* John Thie, chiropracteur américain, est à l'origine de la "Santé par le toucher" (Touch for Health) au début des années 1970. Elle s'appuie sur la relation muscle-organe-méridien d'acupuncture.

Comment accéder à la mémoire du corps, où tout est "enregistré" ?

Par les muscles. Ils fournissent un bio-feedback, car c'est à leur niveau que se situe l'interaction corps-mental. 

Le test musculaire consiste en une pression légère, afin de sentir si le muscle "tient", ou s'il lâche (= présence d'un stress).

On teste un ou plusieurs muscles, pour identifier précisément puis corriger ("rééquilibrer") les déséquilibres liés à la problématique abordée.

En savoir plus : séance pour qui, pour quoi, comment ?

La kinésiologie n'est ni une médecine, ni une thérapie. Le kinésiologue ne pose aucun diagnostic médical, ni ne prescrit (ou supsend) aucun traitement.

En revanche, elle peut venir en complément de : la médecine conventionnelle, la kinésithérapie, l'ostéopathie, l'orthophonie, une psychothérapie, etc.

Code de déontologie

 

Le test musculaire

Déontologie

Test musculaire en kinésiologie